Magento vs. Prestashop : quelques points de comparaison

26-06-2009

Alors que ces deux logiciels s'établissent comme les solutions e-commerce open source de référence, la question suivante est souvent posée : "lequel est le mieux adapté à mon besoin ?"

(la question "quel est le meilleur ?" devant impérativement être remplacée par la précédente ;) )

Dans le billet Services e-commerce : la concurrence s'intensifie, nous indiquions Magento comme étant plus adapté aux projets "moyen-gros", et Prestashop, aux projets "petit-moyen".

Au Barcamp du 23 juin dernier Bruno Lévêque, co-fondateur de PrestaShop, réfutait cette étiquette qui doit être nuancée et expliquée.

La distinction entre les deux outils repose pour l'essentiel sur quatre critères :

  1. richesse fonctionnelle : Magento propose en standard plus de fonctionnalités que Prestashop, notamment en termes de souplesse de paramétrage (options produits, frais de livraison), comparaison de produits, recherche avancée, gestion de plusieurs boutiques (ce point étant, comme plusieurs autres, "à venir" dans Prestashop mais sans doute pas avant longtemps vu sa complexité)
  2. prise en main : revers de la médaille, le back office de Magento est moins intuitif et sa structure technique (peut-être plus pérenne à long terme) demande des compétences plus pointues pour toute adaptation
  3. Magento facilite la communication avec des applications tierces (gestion commerciale, CRM...) grâce à des API (Application programming interface) et Webservices intégrés nativement
  4. ressources serveur : hors usage intensif, Prestashop se contente d'un hébergement mutualisé (càd quelques dizaines d'euros par an) alors que Magento a systématiquement besoin d'un serveur dédié (quelques dizaines d'euros par mois voire beaucoup plus) et d'une optimisation technique soignée

Pour autant, sur les points 1 et 3 :

  • Prestashop dispose en standard de suffisamment de fonctionnalités pour répondre aux conditions de succès de bon nombre de projets
  • Il est tout à fait réaliste de faire développer sur mesure des modules d'échanges de données, cartains étant déjà en cours de réalisation

Si l'étude de faisabilité ne fait pas apparaître d'écart important entre le standard et le requis à court / moyen / long terme, il est donc réaliste de lancer une e-boutique ambitieuse avec Prestashop.

Inversement, dans le cas d'un budget initial modeste, le choix de Magento risque d'obérer les chances de succès par un poids trop important du travail technique.

Dans le domaine du logiciel, c'est clair : qui peut le plus n'est pas forcément le mieux placé pour en faire moins. Et qui en fait moins permettra peut-être d'avoir besoin ensuite d'en faire plus !

Dineji assure actuellement la conception et l'AMOA d'une boutique basée sur Prestashop, sortie prévue courant septembre. Ayant suivi les premiers pas de Magento avant même son lancement, nous espérons en faire autant avec cet outil avant la fin de l'année !

Ce billet est également publié chez le Capitaine Commerce et a fait l'objet de quelques commentaires.

Commentaires

1. Le samedi 14 août 2010, 14:26 par JZ - Web developpeur

Très bonne arti­cle, le fait d’écar­ter la ques­tion “quel est le meilleur ?” de l’équa­tion per­met vrai­ment de se pen­cher sur ce qu’apporte spé­ci­fi­que­ment cha­cun pour tel besoin.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.dineji.com/index.php?trackback/41